Personnellement j’adooooore les lumières douces et tamisées que procurent les bougies. Elles apportent un petit quelque chose de cosy, de chaleureux et en plus lorsqu’un doux parfum s’en émane, ce n’est que du bonheur. Si vous aussi vous êtes comme moi, vous trouverez votre bonheur.

Je fabrique mes bougies dans mon petit atelier (enfin dans ma cuisine ! ) et ça tombe bien, puisqu’il ne faut pas beaucoup de place pour les faire.

J’utilise des cires minérales car ces cires permettent l’ajout de parfum et de coloration sans autre additif contrairement aux autres cires. Les parfums utilisés sont 100% français (ils proviennent de Grâce) et répondes aux normes européennes. Mon fournisseur est donc lui aussi français

Mes récipients et photophores n’échappent pas à la règle de la récup’ ni aux détournements d’utilisation de certains objets.

Les différentes cires:

Il existe différentes cires pour différentes bougies. En effet on peut classer les cires dans trois catégories.

_ Les cires végétales de type soja, colza ou palme acceptent  bien l’adjonction de colorant ou de parfum mais il faut avoir recours à certains mélanges d’additifs pour obtenir un rendu de combustion et de diffusion optimal.

_ La cire d’abeille (la plus naturelle des cires) est souvent utilisée pour la fabrication de bougies moulées, on peut lui ajouter certains parfum. Son inconvénient : le prix car nos abeilles sont en voie d’extinction.

_ La cire minérale et un mélange de cire de paraffine grasse avec de la cire de paraffine classique. Cette cire permet l’adjonction de parfum et de colorant. La durée de combustion est un peu réduite par rapport aux cires végétales.

 Bougies artisanales